Actualités Dernières news ASSOCIATION AFRICAINE DE L’EAU : La CDE doublement honorée

ASSOCIATION AFRICAINE DE L’EAU : La CDE doublement honorée

Au cours du Comité de Direction de l’Association Africaine de l’Eau (AAE) qui s’est tenu le 20 novembre 2013 à Abidjan, Côte d’Ivoire, Monsieur Brahim Ramdane, Directeur Général de la CDE, a été élu haut la main au poste de Vice-président pour l’Afrique Centrale de cette institution, pour un mandat de deux ans (2014 - 2016). Il l’a emporté face à Monsieur Allafouza Wassaï Loni,  Directeur Général Adjoint de la Société Tchadienne des Eaux (STE).

Dans ses fonctions de Vice-président, le DG aura pour mission principale d’assister Madame DUDUZILE MYENI, Directeur Général de la South African Water Utilities et présidente de l’AAE, dans l’exercice de son mandat. BRAHIM RAMDANE devra représenter l’association et animer les activités de celle-ci au sein de l’Afrique Centrale notre zone géographique tout en promouvant le développement de l’association. Il lui reviendra en outre de rendre compte régulièrement de ses missions à chaque réunion du Comité de Direction. Les différents vices présidents qui sont au nombre de 5 remplacent  le président en cas d’absence ou d’empêchement par ordre de préséance suivant la rotation géographique établie.

Au cours de leur mandat, priorité a été donnée aux différents vices présidents de faire du recouvrement des cotisations des membres, leur véritable cheval de bataille. Il s’agira donc pour le Directeur Général de la CDE, et ses pairs des différentes zones géographiques de recouvrer les fonds pour la bonne marche de l’association dans ses différents démembrements géographiques. C’est d’ailleurs l’une des prescriptions du Comité de Direction tenu en marge du Conseil Scientifique et Technique qui a arrêté un Business Plan Stratégique (BPS) pour la période  2013 - 2017.

Les membres élus des organes de l’AAE ont l’impérieux devoir de restructurer l’organisation institutionnelle de l’AAE en termes d’autonomie, de transparence, de représentation géographique, de gouvernance, de renforcement de capacité du personnel et d’autonomie financière. Ils devront aussi promouvoir des partenariats entre sociétés membres, orientées sur la tutelle, pour la performance améliorée de l’entreprise et enfin, renforcer les efforts de recommandation du secteur aux gouvernements et institutions africains pour la prise en charge des questions de l’eau et de l’assainissement dans la politique publique et la répartition des ressources.

Outre l’élection du Directeur Général de la CDE, il y a lieu de saluer l’élection du Directeur de la Coopération et de la Communication de la CDE, Madame MPOUMA LOGMO Géraldine, au poste de rapporteur du Comité spécialisé management

Avec l’élection de ces hauts responsables de la CDE dans les organes directeurs de l’Association Africaine de l’Eau, c’est l’ensemble de la CDE qui est ainsi honorée.