Actualités Dernières news La CDE ET LA PRESSE SUR LE TERRAIN A YAOUNDE

LA CAMEROUNAISE DES EAUX ET LA PRESSE
Sur le terrain à Yaoundé

Une dizaine de journalistes des medias de la presse nationale,  de représentants d’associations de consommateurs qu’accompagnaient plusieurs cadres de la Camerounaise des Eaux (CDE) ont participé à une visite de travail organisée par la Direction Régionale de Yaoundé Agglomération, le 05 août 2014. Le groupe s’est rendu sur les sites d’une installation exploitée par la CDE et de points de distribution de l’eau de  la ville de Yaoundé.

La CDE entendait à travers cette activité, renouer avec une tradition de rencontres et d’échanges périodiques entre les femmes et hommes de médias, de la société civile et les cadres de l’entreprise pour discuter des projets et défis liés à l’exploitation des installations, à l’approvisionnement en eau potable et aux préoccupations des usagers.

Le groupe a commencé par visiter la station de pompage de Messa puis s’est déporté sur plusieurs  points de distribution d’eau potable de la ville de Yaoundé ; Cité verte, Mbankolo, Dragages, Etoudi, Nkoldongo et Nsam. Chemin faisant, les représentants de la presse et de la société civile ont eu des explications sur le processus de production de l’eau potable, depuis son traitement jusqu’à son acheminement dans le réseau de distribution de la cité.

La station de pompage de Messa reçoit l’eau qui provient de la station de la Mefou pour la redistrubuer dans certains quartiers de la ville de Yaoundé. Le processus de mise en route de la station de la Mefou se poursuit. La nouvelle usine n’a pas encore complètement atteint sa capacité nominale. Le reste de la production d’eau potable alimentant Yaoundé provient de la station d’Akomnyada qui produit 100 000 m3 d’eau/jour. Ainsi, les deux usines qui alimentent la ville ont une capacité de production totale de 150 000 m3 /jour ; et actuellement, une capacité opérationnelle de 138 000 m3/jour. Toutefois, en raison de la croissance démographique exponentielle de la cité, la demande en eau reste largement supérieure à l’offre.

Tout au long de la visite de terrain, les responsables de la qualité de l’eau à la CDE ont expliqué à leurs interlocuteurs les mesures prises pour assurer et garantir aux populations la potabilité de l’eau, conformément aux normes de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et dont le contrôle dans la ville de Yaoundé est effectué par le Centre Pasteur. La surveillance de la qualité de l’eau de l’ensemble du réseau est assurée quotidiennement par des équipes mobiles de la CDE, depuis la sortie de l’usine jusqu’à chez l’abonné CDE. Les riverains interviewés par les médias ont admis avoir noté une nette amélioration de la disponibilité de l’eau par rapport aux années précédentes. En outre, les journalistes et les membres de la société civile ont pu faire le constat de toute absence de coloration de l’eau distribuée dans les différents points d’eau visités.

La journée s’est achevée par une série d’échanges, en toute convivialité.